Rechercher
  • Nat Vogelsinger-Martinez

Aux quatre vents


"Le vent purifie la route"

Sagesse Hindoue



C'est parti pour 2019 ! Bien obligé de prendre le bateau même si c'est pour rester à quai. Nous verrons bien pour quel voyage nous nous sommes embarqué. La taille, l'âge, la forme du bateau ne dit pas grand chose de la route qui va s'ouvrir devant nous. Même si nous l'avons balisée soigneusement, choisissant avec application les étapes, les curiosités à visiter, les amis à honorer, les batailles à livrer ou les lieux à contourner, nous contrôlons peu de choses. Les imprévus viennent de l'intérieur comme de l'extérieur.

Ce que nous pouvons contrôler Même s'il est illusoire, le contrôle est possible sur certaines choses. Il est important car il nous rassure. Il diffuse en nous le bien-être nécessaire à l'espérance quand nous sommes dans la difficulté. Il nous permet de ne pas nous sentir totalement à la merci des éléments. A condition de se rappeler que nous ne pouvons exercer du contrôle que sur ce qui dépend à 100 % de nous : certains choix (des plus simples aux plus complexes),  nos pensées (se laisser submerger ou tenter de les calmer), nos décisions (s'affirmer ou se laisser faire), nos croyances (celles qui nous font du bien ou celles qui nous empêchent), nos comportements (salutaires ou délétères), nos choix (pertinents par rapport à nos objectifs ou contrariants).

Les bonnes nouvelles Une bonne nouvelle peut être très perturbante dans le sens où - comme son nom l'indique -  elle perturbe l'ordre des choses même si ce dernier était relativement insatisfaisant. Elle déclenche de la bienveillance chez ceux qui vous aiment sincèrement, de l'envie, de la jalousie, chez les plus frustrés de votre entourage (promotion, héritage, mariage, mutation…). En cela, elle devient une difficulté à dépasser puisque votre échiquier personnel et/ou professionnel et les rapports de force qui sont en jeu sont modifiés. Vous devrez donc consacrer du temps et de l'énergie à tout réorganiser.

Les mauvaises nouvelles Quand une mauvaise nouvelle arrive, même avec un mental d'acier, c'est le choc. Inutile de vouloir immédiatement la transformer en quelque chose de positif. Ce serait même une catastrophe que de ne pas accepter et d'éviter de vivre les émotions liées aux mauvaises nouvelles : colère, déception, tristesse, rancune, sentiment d'injustice… Il va falloir faire une escale dans un coin tranquille pour digérer l'information. Ce qui peut être long. Il faudra aussi éviter les toxiques de tous genres même "ceux qui vous veulent du bien" et dont la survie dépend de vos capacités à rester au fond du trou.

L'attente Pour gagner en temps, en énergie et en sérénité, gardez en mémoire que vous n'êtes pas le maître du Temps. Peut-être de celui de votre journée mais pas celui de "l'Univers", c'est à dire là où quelque chose se décide sans vous (appelez-le comme vous voulez), celui-là vous n'avez aucun contrôle sur lui. Tracez votre route, visualisez votre destination, utilisez les outils nécessaires pour avancer contre vents et marées, gardez-vous en forme, alerte de corps et d'esprit, prenez du repos quand nécessaire et ne vous occupez pas du reste, il viendra quand ce sera le bon moment pour vous et d'une façon que vous n'avez pas imaginée.

Je vous souhaite une année 2019 riche en aventures personnelles ou au contraire tranquille si c'est ce dont vous avez besoin, une année pour prendre soin de vous, pour vous reconnecter au meilleur de vous-même et développer vos talents personnels en toute confiance.

0 vue

Coaching des cadres et dirigeants faites appel à un coach de cadre dirigeant pour coacher votre carrière professionnelle, Coaching de carrière Nathalie Vogelsinger-Martinez

2020 Parlerdesoi, Nathalie MARTINEZ - Mentions légales - Référencement ASI