Devenir coach ?

Le merveilleux métier du coach

Je lisais dans la presse que le métier de coach fait rêver. Indépendance, ouverture aux autres, communication, développement continu … Les touches colorées du tableau d’un certain bonheur professionnel. Qu’en est-il dans la réalité ?

Vos expériences de vie 

Etre coach c’est avant tout un long cheminement de soi vers l’autre. Savoir qui on est, de quoi notre histoire est faite, quelles sont les expériences de vie qui nous portent et qui expliquent ce désir d’accompagner l’autre. Alors seulement, dans toute l’humilité de ce qu’il a traversé, le coach peut tendre la main vers autrui sans désir de prise de pouvoir sur lui.

Etes-vous prêt/e à apprendre ?

Devenir coach c’est  « Cent fois sur le métier remettre son ouvrage ». Cela veut dire regarder chaque jour, chaque situation, chaque personne avec un œil neuf. S’ouvrir en permanence aux nouveaux savoirs, remettre en question ses pratiques professionnelles, apprendre et encore apprendre non pour accumuler les connaissances mais pour oser entrer dans le «non-savoir » donc dans la créativité. Si je ne sais rien alors je dois tout inventer !

Qui souhaitez-vous accompagner ?

Avoir pour métier celui de coach c’est avoir foi en son talent et affirmer qu’il peut parfois de façon radicale changer la dynamique d’autrui. C’est avoir les paradoxales compétences de celui qui se met en avant pour proposer ses services et de celui qui sait se mettre en retrait pour laisser tout l’espace à l’autre.

Comment croire en votre projet ?

Faire du coaching son métier c’est apprendre à être soi et être suffisamment en sécurité avec ses doutes, ses peurs et ses limites mais aussi avec ses forces pour accompagner autrui sur la route de la réussite, du confort et de l’équilibre.

Si, avant de vous lancer dans une formation coûteuse, vous souhaitez connaître la réalité du coaching (Formation, contenu, viabilité professionnelle, compétences complémentaires à acquérir....) et valider votre projet, prenez le temps de me contacter pour un trajet de quatre séances.

 

A lire : Les standards européens du métier de coach

Pourquoi

voulez-vous aider ?