Savoir communiquer

Que veut dire "communiquer" ?

"Parler" ne suffit pas pour communiquer. Les mots/le contenu ne représente que 7% de ce qui restera de votre prestation dans la mémoire de votre interlocuteur. Les 93 % restants seront répartis entre la bande son (30 % , intonation notamment) et votre comportement/gestuelle/accessoires... (63% !!!).

Communiquer en 5Q

qu'on peut résumer à l'approche sociologique de Laswell des 5 Q.

- Qui ? (Emetteur)- A qui ? (Récepteur)

- Quoi ? (Message)- Par quel canal ? (Canal)

- Pour Quels effets ? (Intention)

Apprendre à mieux communiquer c'est accepter qu'il peut exister une distorsion à tout moment du processus : l'émetteur est-il légitime ? Mon message est-il audible ? Le canal est-il adapté à mon type de communication ? Le message est-il pertinent pour obtenir l'effet recherché ?

S'intéresser à la relation

Quand on parle à quelqu'un, on communique à deux niveaux : au niveau de la relation et au niveau de l'information. Par ailleurs, il est utile d'accepter que :

- La réalité n'existe pas en soi, c'est une construction du sujet

- Il faut prendre en compte l'ensemble des éléments (le tout et non les parties)

- Un comportement s'interprète par rapport au projet de celui qui l'adopte

- Il est impossible de recenser tous les facteurs à considérer (complexité)

Améliorer sa communication commence par la prise de conscience de "sa" réalité (la façon dont on envisage un problème par exemple) et de la manière dont cette réalité produit des effets positifs ou négatifs sur les relations et les personnes.

Pour mieux communiquer

Ce que nous dit l'approche systémique de la communication : 

- On ne peut pas ne pas communiquer

- Toute communication utilise deux codes (Digital/les mots et Analogique/les gestes)

- Les relations peuvent être complémentaires ou symétriques (escalade)

A l'occasion d'un coaching collectif/une formation, les participants sont invités à prendre conscience de la façon dont ils communiquent consciemment ou inconsciemment.

Quelle attitude

de communication privilégiez-vous ?

La confrontation : Interlocuteurs de chaque côté de la table, chacun préserve ses documents.

La coopération : Interlocuteurs à angle droit (bord à bord). Ils n'empiètent pas frontalement sur le territoire de l'autre.

La collaboration : Interlocuteurs sont côte à côte. Le territoire est commun.

A lire : Communiquer mode d'emploi, Jean-Claude Martin