Rechercher
  • Nat Vogelsinger-Martinez

Le temps de l'amour


"En amour, la tiédeur glace."

Guy Bedos


Que serions-nous sans amour ? Des êtres immergés dans un néant sans fond, obscur et visqueux cherchant une prise pour s'accrocher à des parois désespérément lisses. C'est sans doute l'intuition de cette vision angoissante qui fait jaillir en nous ce besoin d'amour, à moins qu'une blessure encore béante nous détourne de la lumière, tout occupé que nous sommes à en scruter la profondeur.


Fort et vulnérable à la fois

Pourtant l'amour n'est pas un mouvement qui vient de l'extérieur mais qui se trouve en notre cœur. Une énergie qui nous propulse dans une version poétique de l'existence, faite de courbes, de rondeurs, d'harmonie, de sourire, de douceur. Aimer, c'est prendre ce risque là. Se dépouiller, avancer le cœur à vif, l'âme légère, ouvert à la rencontre, à la fusion. Oui, c'est un énorme risque, celui d'être vu dans sa nudité. Aimer c'est être à la fois fort et vulnérable. Fort de ce que l'on est, fragile pour continuer à apprendre.


L'amour doit être caressant

Il faut qu'il y ait de l'amour en nous pour faire naître l'amour, qu'il se dilate en un espace confortable pour accueillir l'amour de l'autre - amant, ami, enfant, parent… - qu'il y dépose sa tendresse. Si vous cachez votre amour derrière un mur, l'autre tentera par tous les moyens de le fissurer, de le casser, de le démolir. Son élan vers vous s'aiguisera dans ces tentatives répétées au point de devenir blessant. L'amour doit être caressant. La passion, c'est autre chose, c'est le jeu de l'amour.


Retrouver les premiers émois

Fêter l'amour à date fixe, c'est comme faire l'amour pour préserver sa santé. On perd en romantisme nécessaire au mouvement du désir. Mais dans une vie autant bousculée que la nôtre par les froids impératifs du quotidien, cela nous rappelle de faire une pause, de prendre le temps de se raconter des histoires, de se regarder dans les yeux, de s'y perdre pour retrouver nos premiers émois, ceux qui nous ont fait choisir celle ou celui-là. Retrouver ce contact où plus rien ne pense.


Je vous souhaite de prendre le temps de l'amour en commençant par vous-même. S'aimer c'est se donner la chance d'être aimé.

0 vue

Coaching des cadres et dirigeants faites appel à un coach de cadre dirigeant pour coacher votre carrière professionnelle, Coaching de carrière Nathalie Vogelsinger-Martinez

2020 Parlerdesoi, Nathalie MARTINEZ - Mentions légales - Référencement ASI